Email automation

Parmi les scenarii vantés par les vendeurs de pelle, ces éditeurs logiciels de mailing de masse au travers de campagnes emails savamment orchestrées, on retrouve toujours le best-seller targeting / re-targerting automatisé :

  1. Envoi d'un shoot email à une base d'abonnés (segment marketing)
  2. Si pas d'ouverture de mail, déplacement du mail de l'abonné dans une file d'attente pour retargeting
  3. Ré-envoi après J+X jours
  4. Si pas ouverture de mail, idem
  5. Ré-envoi après J+X+X jours
  6. Repeat ad nauseam (en général 3 fois maximum, mais on a vu bien plus)

Dans le scénario d'ouverture du mail (grâce à une accroche ingénieuse !) mais sans aboutir à un contact (ou une visite sur le site, ou toute autre action brillamment mise en oeuvre dans un tunnel de conversion), le déroulement des opération peut varier :

Si on ouvre le mail, l'action automatisée est souvent la modification de l'objet et du corps du message. Ce qui n'a pas "suffisamment" été efficace une fois peut fonctionner "sur un malentendu" n'est-ce pas ?

Intelligence Artificielle et Bêtise Naturelle 

Nos sympathique logiciels, alimentés par des Intelligences Artificielles toujours plus nombreuses et toujours plus assoiffées de Deep Machine Learning, vont donc piocher au hasard dans des paragraphes de textes rédigés pour provoquer l'adhésion du lecteur et l'amener à réaliser cette action (qui aura été si minutieusement préparée).

Mais plutôt que d'évoquer la théorie, un peu de cas concret avec ces 4 messages reçus.

Premier message : un cold emailing :
On Tue, Oct 23, 2018 at 04:23 PM, X
Bonjour,
Après consultation de vos coordonnées sur le net, je me permets de vous joindre ce message. (...)
Puis le second mail, pour s'assurer de la bonne réception du précédent :
On Fri, Oct 26, 2018 at 04:54 PM
Bonjour,
Je tenais à savoir si vous aviez bien réceptionné mon dernier message. (...)
Puis un troisième email de relance :
On Wed, Oct 31, 2018 at 07:06 PM, X wrote:
Bonjour,
Je vous contacte une nouvelle fois, avec l’objectif d’établir un premier échange. (...)
Enfin le quatrième (qui a provoqué mon désabonnement), clairement plus élaboré :
5 nov. 2018 19:07 (Il y a 14 heures)
Bonjour,
Je ne veux pas vous importuner avec mes messages. Comprenez même que c’est tout à fait l’inverse car je pense pouvoir être pour vous un atout précieux dans vos démarches patrimoniales.

Seriously ????

Le timing utilisé ici suit donc le schéma suivant :

  • Premier mail à jour J
  • Second mail à J+3
  • Troisième mail à J+3+5
  • Quatrième mail à J+3+5+5

Mon conseil (#MardiConseil) : laissez tomber. La sacro-sainte Intelligence Artificielle, la vraie, va très bientôt apprendre que ce genre de campagne de relance ne marche pas. Et qu'à force d'en abuser "parce que ça ne coûte pas grand'chose, et que ça peut rapporter quelques clients", vous allez vous attirer les foudres des destinataires qui, excédés, vont finir par prendre des mesures allant du simple désabonnement (et il y va de l'intérêt du spammeur, pardon de l'annonceur, que le désabonnement fonctionne bien) à la dénonciation auprès de la CNIL ou assimilés, en passant par le thread de dénonciation public sur Twitter, LinkedIn, Facebook ou tout autre réseau social qui entraînera probablement un bad buzz...

Variations de pattern

J'ai eu l'insigne honneur d'être ciblé par une autre campagne très similaire :

Bonjour Monsieur [Nom],

On m'a suggeré de vous contacter pour les questions liées à la transformation digitale de vos publications prints au sein de [Compagnie]. Est-ce bien un sujet dont vous avez la responsabilité ?

Bonjour [Prénom], Je viens de me renseigner sur votre société et j’ai décidé de vous contacter car je pense que notre proposition pourrait vous intéresser. Cette période est l’occasion de faire le point sur vos objectifs, de remotiver vos équipes pour leur donner envie d’améliorer durablement leurs performances.

jeudi 18 octobre 2018

Bonjour [Prénom] La semaine dernière, je vous avais proposé de prendre part, vous et votre équipe, à une formation d’équipe unique, immersive, inspirée du lancement des premières navettes spatiales de la NASA. Mon mail est peut-être passé inaperçu

mardi 06.11

Bonjour [Prénom] Je n’ai pas encore eu la chance de lire votre retour à propos de mon invitation à prendre part à une aventure spatiale en équipe ! Peut-être que vous manquez de temps en ce moment…