Le site de niche expliqué de A à Z

Afin de GÉNÉRER UN REVENU PASSIF SUR LE WEB

Telle est la promesse de nombreux blogueurs qui ne font que reprendre une vieille recette.

Celle de vendre des pelles et autre matériel aux chercheurs d'or !

Le site de niche n'est rien d'autre qu'un site internet

Imaginez un instant que les vendeurs de ces solutions pour trouver le bon filon affichent partout "générez des revenus grâce à un site internet". Qui les prendrait au sérieux, en 2016 ?

En partant du principe qu'on parle de "site de niche", donc à la thématique nouvelle ou très spécialisée et ne touchant qu'une toute petite partie de la population des internautes, ces vendeurs de rêve utilisent le mythe de l'offre et de la demande sauce web 2.0 : "ce qui est rare est cher" > ce qui est rare a plus de valeur.

En corrélant cette première idée trompeuse à un constat tout aussi trompeur : un site spécialisé va attirer des internautes en recherche précise d'une réponse ou d'une solution, et donc prêts à payer d'une façon ou d'une autre pour l'obtenir.

En basant leur argumentaire sur le fait que la conversion est maximale sur ce genre de site thématisé, ils trompent leur lectorat - en leur faisant croire qu'il est encore possible de lancer un produit extraordinaire - sur plusieurs points :

  • monter un site de niche exploite la rareté, la nouveauté, et met à l'abri de la concurrence plus large du web en général (marché restreint donc sûrement rentable et pas encore saturé au niveau concurrentiel)
  • se lancer sur une niche permet de se faire des rentrées d'argent facilement

Les idées fausses sur les sites de niche

  • on peut s’imposer dans le e-commerce grâce à un site de micro-marché
  • l'infopreneur est au site de niche ce que l'entrepreneur est à la SARL (c'est à dire : très peu de moyens et d'investissements suffisent)

Le mode opératoire est le même que pour tout business en ligne :

  1. d'abord on vous fait croire que ça rapporte (avec des exemples et autres témoignages), et surtout, combien ça rapporte (par exemple, comment gagner 100 euros par jour, 250 euros par jour
  2. puis on vous explique plus ou moins pourquoi ça rapporte, en montrant des chiffres qui sont souvent déconnectés de la réalité (statistiques web principalement qui ne prennent qu'un paramètre en compte),
  3. enfin on vous démontre combien c'est facile, grâce à la panoplies d'outils proposés par l'expert en site de niche : pas besoin d'être un pro puisque le coach vous accompagne et vous vend une solution clé en main !
  4. Enfin la partie paiement en ligne vous est présentée, avec une multitude d'arguments décisifs et de promotions exclusives de dernière minutes et très limitées

Pour générer des revenus complémentaires, un blog de niche ne vous offre aucune garantie de résultats.

Les blogueurs qui souhaitent se faire un complément de revenu mensuel pour améliorer les fins de mois ne peuvent pas simplement acheter un de ces kits ou une de ces formations (dont les prix vont de quelques centaines d'euros à quelques milliers d'euros) et réussir sur le web.

Les vendeurs, quant à eux, gagnent de l'argent avec ce système à plusieurs niveaux :

  • Ils vendent leur "expertise"
  • Ils vendent des produits dématérialisés (e-books, videos, podcasts...)
  • Ils touchent des commissions sur les produits ou services qu'ils recommandent pour vous (ex: hébergement web, plugins wordpress payants, logiciels de recherche de mots-clés, prestations de référencement naturel...)
  • Enfin, ils utilisent souvent un système d'affiliation, et sont eux-même très souvent prescripteurs d'un autre vendeur du même type de produit (ce copinage leur permet donc de gagner de l'argent si un client part chez le "concurrent" ou prend une offre "complémentaire" ailleurs).

Lancer un site de niche pour les nuls

Pourquoi on a l'impression que ça marche ? 

Parce que la plupart du temps les vendeurs de formation ou de kits pour créer des sites de niches sont bien organisés. Ils ont monté un petit réseau de partenaires et de sites internet qui leur permet de bénéficier de l'effet MLM (marketing de réseau). Ils ont ainsi à leur disposition des témoignages, des recommandations et une tribune plus étendue pour lancer leur offre.

A quoi ressemble un site de micro-marché ?

Très souvent le site (ou blog) de niche part d'un constat inversé : c'est d'abord la forme de monétisation qui va déterminer le type de site : on réfléchit à comment faire de l'argent !

Site niche type "landing page" d'une ou deux pages, avec pour but la collecte d'email, la vente d'un produit unique.

Site niche type "vitrine" d'une dizaine à une cinquantaine de pages : ce site cherche à rediriger son lectorat vers une place de marché en ligne (type Amazon ou Ebay) afin de toucher une commission ou une prime au lead.

Site niche type "infotainment" qui mélange contenus éditoriaux légers aux différents formats : articles, vidéos, présentations, fiches produits, annuaire, etc. Ce site a sûrement un business model de type "publicité en ligne" (Adsense de Google et autres régies publicitaires). Attention, du fait de la popularité des AdBlockers (bloqueurs de pub), ces sites ont de plus en plus de mal à monétiser leur audience. Mais c'est le format de niche avec le plus gros potentiel car il permet de varier les sources de revenus sans trop éveiller les soupçons (du lecteur et du moteur de recherche). C'est également le plus complexe à mettre en oeuvre, bien évidemment.

A quoi sert un site de micro-marché ?

A répondre à une question précise ou à un besoin bien identifié.

Quels sont les risques à monter un site de micro-marché ?

Ils sont très nombreux, il faut vraiment avoir un état d'esprit d'entrepreneur (ou infopreneur) pour se lancer, car :

  • Le site niché peut se faire pénaliser par Google et donc ne plus être visible sur le moteur de recherche : plus personne ne le trouve
  • Le site thématique peut se faire copier voire dépasser par les concurrents, qui volent l'audience
  • Le site spécialisé peut ne jamais décoller car le webmaster est le seul à trouver l'idée bonne, ou bien il l'exploite mal

Le site peut être relativement populaire mais ne pas rapporter d'argent si la forme de monétisation choisie évolue (une régie pub qui change ses conditions par exemple, une place de marché qui stoppe la vente du produit sur lequel l'infopreneur se faisait un revenu complémentaire, un constructeur qui arrête la fabrication, etc)

Conclusion : lancer un site de niche est un pari risqué. Sauf si vous montez un site de niche sur le thème "comment générer des revenus passifs complémentaires avec un site de niche" !

Et voilà, encore un mythe sur l'eldorado du web débunké pour vous ! Merci Etazuni :-)