Re: un titre qui donne envie de cliquer dessus

Voici ci-dessous le genre de mail qui a le mérite de m'agacer par dessus tout. Il utilise une forme d'inception particulière. La supposée "relance " se base sur une tentative de pied dans la porte ("mon dernier mail").

Le prétendu mail précédent (qui est en fait mis dans le corps du message pour influencer l'esprit comme valeur de preuve), fait mention d'appel téléphonique. Là encore sans preuve.

Je vous laisse apprécier :

John Doe <john@doe.fr>

14:51 (il y a 52 minutes)

Bonjour Madame, Monsieur

Je me permets de vous recontacter au sujet de mon dernier mail.

(...)

Le mer. 18 sept. 2019 à 12:34, John Doe <john@doe.fr> a écrit :

A l'attention du Service Informatique,

Bonjour,

J'ai tenté de vous joindre par téléphone sans succès

Je me permets de vous contacter car j'aimerais échanger avec vous de vos futurs enjeux digitaux.

---

  1. Mail de type "en réponse à "
  2. Annonçant une relance par rapport à un prétendu mail envoyé auparavant
  3. Lequel mail mentionne un prétendu appel téléphonique qui n'a pas abouti

Autre exemple de technique de (fausse) relance par email

Titre : Stratégie de croissance - Suite à nos discussions

Spoiler : il n'y a jamais eu de discussions

"Je vous envoie un email faisant référence aux échanges que vous avez eu avec [Nom de compagnie qui ressemble à un prénom] il y a 1 an."

Je répète qu'il n'y a jamais eu d'échanges. Au mieux cette entreprise a déjà envoyée un email non sollicité (ce n'est donc pas un échange ni une discussion), au pire il n'y a rien eu du tout.

Pour rappel, [Nom de compagnie qui ressemble à un prénom] est une plateforme SaaS permettant à des entreprises telles que (...)

Ah,donc ici on a bien la confirmation de la première impression : il n'y pas eu d'échanges avec la compagnie (ce qui est une tournure maladroite : on a des échanges avec une personne faisant partie de la compagnie, pas la compagnie elle-même), et la technique du pied dans la porte est alors dévoilée et introduite par ce "pour rappel" (qui n'en est donc pas un)

N'utilisez pas ces techniques pour (au moins) deux raisons :

  • L'objectif premier est de passer le filtre humain en déployant des techniques réthoriques : cela ne fonctionne pas car le mail est quand même identifié comme indésirable
  • La tentative flagrante de passer le premier barrage est également enervante; elle fait perdre du temps à tout le monde.